Encre de chine

Ce thème est le premier de tous et correspond à mes débuts d’artiste, même si,  j’ai depuis ma plus tendre enfance dessiné à la mine de plomb, les études et le sport prenaient l’essentiel  de mon temps. Aujourd’hui abandonné, il est le repère, la découverte de cette passion qui ne cesse de croître. L’encre apprend  la rigueur, les soucis du détail, mais aussi l’interdiction de l’erreur sous peine de recommencer le travail.

Parfois l’envie de reprendre ce thème m’obsède, j’ai la sensation de pouvoir encore évoluer et de nouveaux champs de recherche s’offrent à moi, lorsque je me risque à des comparaisons avec l’huile et je perçois alors l’étendue de ces nouveaux horizons.

Peut-être l’obsession finira par l’emporter, la trame de l’encre étant indéfinissable, le retour aux origines scellera la quadrature du cercle.

Published: décembre 16 2016